Le dosage du Champagne

Définition du dosage

A la fin de sa maturation, le vin est dégorgé et il est bouché sous liège après adjonction (ou non) d’une liqueur. Il s’agit d’un mélange de vins de réserve et de sucre de canne très pur. La quantité de sucres résiduels dans le vin en bouteille (sucres naturels provenant du raisin + sucres éventuellement ajoutés) va déterminer le type de champagne :

–       brut nature : aucun sucre ajouté et moins de 3 gr / litre de sucres résiduels

–       extra-brut : entre 0 et 6 gr / litre de sucres résiduels

–       brut : entre 7 et 12 gr / litre de sucres résiduels

–       extra-sec : de 12 à 17 gr / litre de sucres résiduels

–       sec : de 17 à 32 gr / litre de sucres résiduels

–      demi-sec : de 32 à 50 gr / litre de sucres résiduels

–       doux : plus de 50 gr / litre de sucres résiduels

L’absence de dosage permet de mieux valoriser les qualités du vin et de son terroir, partiellement ou même totalement masqués par le dosage. Ainsi, la minéralité et la complexité du vin sont plus grandes. Pour que des champagnes peu ou pas dosés soient gustativement acceptables par la moyenne des consommateurs, il faut qu’ils soient produits à partir de beaux raisins avec une maturité suffisante, sinon l’acidité apparaîtrait trop forte.

Histoire du dosage à travers les siècles

A sa naissance au 18e siècle, la prise de mousse du Champagne était expérimentale et pour obtenir de belles bulles, on ajoutait davantage de sucre au vin. Le champagne était naturellement à cette époque un vin de fête sucré & effervescent, pour accompagner le dessert servi dans les dîners. Au 19e siècle, le dosage augmente encore fortement (voir images ci-dessous). Il diminuera progressivement à la fin 19e/début 20e sous l’impulsion du marché britannique notamment, qui demanda un champagne plus secs, pour le déguster autrement qu’en dessert. Le succès fut immédiat et au 20e siècle, la dégustation champagne au dessert sera de plus en plus délaissée pour l’apéritif.

A partir du nouveau millénaire, plusieurs grandes maisons inversent la tendance avec une petite production de cuvées plus dosées, principalement destinées aux cocktails. Elles répondent ainsi à un marché de niche représentant aujourd’hui environ 3% de la consommation globale et correspond aux demandes des plages estivales, des jeunes consommateurs, du monde de la nuit et de l’export.

Nous espérons que cet article vous a été utile ! Si vous avez des questions, rendez-vous plus bas dans les commentaires.


Recherches documentaires & rédaction : Carine CHARLIER / Clic & Plume

VINIFICATION : la Maturation sur Lies

Quand on parle de vieillissement du champagne, ça n’est pas une mince affaire … Explications.
Les « lies » ce sont les levures qui se sont multipliées dans la bouteille et forment un dépôt. Après la prise de mousse, les levures meurent progressivement et s’autolysent : leurs cellules se dégrade et libère des molécules qui vont interagir avec le vin, qui va subir de lentes transformations (plusieurs semaines).

Sur cette bouteille que Fabien nous montre, on voit clairement le dépôt de sédiments résultant du processus de la prise de mousse. Il va être totalement éliminé par l’étape du dégorgement par lequel ce dépôt est figé dans la glace et expulsé, après être descendu dans le goulot via l’étape du remuage.

Fabien au remplissage du gyropalette, « cage » où les bouteilles sont tournées d’1/4 de tour automatiquement & quotidiennement.

Il doit s’écouler au moins 15 mois entre le tirage et l’expédition, dont 12 obligatoirement sur lies. Le délai est de 3 ans pour les millésimes. Ce délai légal, important par rapport aux autres vins effervescents, est en réalité quasiment toujours plus long en Champagne : en moyenne de 2 à 3 ans pour les cuvées non millésimées et entre 4 et 10 ans pour la plupart des millésimes (8 ans pour nos cuvées Vieille Vigne & Spéciale)

D’un point de vue réglementaire, les vins de Champagne sont les seuls à connaître une aussi longue maturation. La réglementation européenne n’impose qu’un délai minimum de 90 jours pour les vins effervescents.

L’étape de la maturation sur lies est importante car elle apporte ainsi des arômes spécifiques au Champagne et permet l’épanouissement progressif des arômes de maturité, dits tertiaires (voir carte des arômes ci-dessus).

Nous espérons que le vieillissement du Champagne a moins de secrets pour vous, avec la lecture de cet article !

Newsletter de printemps 2021

POURQUOI LE CHAMPAGNE EST-IL SYMBOLE DE FETE ?

Pour le savoir, il faut remonter aux origines, c’est à dire à la conception du champagne. Avant le 18e siècle, la Champagne était davantage connue pour sa production de laine et ses vins tranquilles n’attiraient pas l’attention. Tout a commencé fin du 17e, quand nous les vignerons champenois, avons commencé à maîtriser l’effervescence. Plus tard, la légèreté et le pétillant du vin blanc champenois séduit la cour et les libertins du 18e siècle. D’ailleurs la Marquise de Pompadour en commande très régulièrement pour ses fêtes champêtres.

« Le Déjeuner d’Huîtres », (ci-dessus) peint en 1735 par Jean-François de Troy est le premier tableau de l’histoire de l’art où le champagne apparaît : Il représente des gentilshommes mangeant des huîtres, très à la mode au XVIIIème siècle, dans de la vaisselle d’argent massif et buvant du Champagne.

A la fin du 19e siècle, avec l’industrialisation, le transport des marchandises est facilité et le succès du Champagne s’exporte plus loin et à plus grande échelle. Il se mondialise vraiment début 20e, on le nomme « Champ' » à la Belle Epoque et il est d’ailleurs présent dans toutes les fêtes dans les années 20 !

Le Champagne est indispensable aussi bien pour commémorer les grands événements -Bicentenaire de la Révolution Française, festivals de cinéma- que les anniversaires et fêtes de fin d’année. Servi à bord du Titanic,  le champagne est devenu dès le début du 20e siècle synonyme de luxe et de célébration.

Le Champagne s’est également rendu incontournable pour baptiser les bateaux nouvellement achevés et mis à l’eau, en attachant une bouteille à la coque par un solide ruban, projetée en sa direction pour exploser dans un joyeux jaillissement de mousse ! Dans les faits, pour éviter tout accident, la cérémonie du baptême naval ne laisse rien au hasard : la bouteille est lestée de plomb pour qu’elle puisse, sans rebondir, se casser dès le premier choc !

Le Champagne reste au 21e siècle l’un des vins les plus extraordinaires en raison de son élégance et de sa complexité. Il est le témoin et le complice des moments clef, joyeux et importants de notre vie, et cela à travers le monde entier. Sa simple évocation est déjà une invitation à la fête ; et il est presque inconvenant d’en organiser une sans faire « sauter le bouchon ».

Voici le calendrier des occasions pour déguster du Champagne, mais nous pensons que la fin du couvre-feu sera à elle seule une raison suffisante de fêter ça, pour que nous puissions tous profiter de nos soirées et retrouver nos libertés individuelles.

ACCORD METS & CHAMPAGNE

En ce début d’année, nous vous proposons de réaliser un apéritif raffiné, en mariant notre Cuvée spéciale millésime 2013 avec des toasts au saumon (voir recette ici) ou une terrine de poisson. Cette cuvée comporte des raisins Pinots Noirs, des Chardonnays et des Meuniers qui apportent élégance et fruité à la dégustation. (Fiche produit complète )

FOIRES & MARCHÉS

  • Samedi 3 avril : Marché de Pâques du potager de l’Epinay à Orcemont 
  • Week end du 4-5-6 juin : Portes ouvertes à Mareau-aux-Prés chez notre ami vigneron du Clos Saint Fiacre.

Newsletter de fin d’année

Tout d’abord, nous sommes heureux de constater que vous soyez si nombreux à nous suivre ! Cette newsletter est consacrée aux préparatifs de vos fêtes de fin d’année. 2020 fut une année difficile, et nous avons tous besoin de profiter de cette période propice à la famille, les amis, l’enfance, la magie de Noel et … la gastronomie bien sûr.

Salons &marchés

  • Du 27 au 30 novembre 2020 : ANNULATION du Salon de la Gastronomie d’Orléans MAIS nous organisons par contre un petit marché chez un ami
    vigneron, Le Clos saint Fiacre à Mareau-aux-près (45370) les 12 et 13 décembre 2020. Vous y trouverez des Huîtres, du Foie-gras, de la Truite, et des vins (Alsace, Orléans-Cléry, Champagne).
  • Les 5 et 6 décembre 2020 : Portes Ouvertes à la Ferme des Hauts Vergers de Nogent le Phaye (28630) où de nombreux producteurs régionaux vous proposeront leurs produits !
  • Le 19 décembre 2020 : Marché de Noël du Potager de l’Epinay de 8h à 13h30 à Orcemont (entre Ablis et Rambouillet) Contact : 06 07 86 07 42.

Petit rappel, nos dépôts Griottes et Clémentines, la chocolaterie AYROLE et la COOP du CENTRE restent ouverts pendant le confinement. Nous serons régulièrement en livraison à domicile autour d’Orléans pour ceux qui ne souhaitent pas se déplacer dans nos dépôts, merci de nous envoyer vos commandes le plus tôt possible afin d’organiser au mieux les tournées. Les événements peuvent être annulés en fonction des événements sanitaires, merci de nous contacter au préalable pour être certain qu’ils soient maintenus.

Décoration

Voici une sélection de photographies pour vous donner des idées pour votre décoration de table !

Et toutes les idées pour réaliser une déco scandinave via cet article !

Logistique commandes

Paiements & Achats en ligne

Depuis quelques mois, vous pouviez déjà payer vos factures sur notre site par carte bancaire. Nous vous annonçons que vous pouvez désormais commander votre champagne directement en ligne sur notre site, en plus des autres moyens (téléphone, mail ou courrier postal). Pour cela, rendez-vous dans le menu du site, page « Achetez/payez en ligne« .

Expéditions

Elles seront assurées jusqu’au 18 décembre. Comme tous les ans, les délais d’expéditions doublent en fin d’année, n’attendez pas le dernier moment, anticipez !

Accord met & champagne de fêtes

Magret de canard aux morilles & notre nouvelle cuvée « les Beauregards »

INGREDIENTS :

  • un beau magret de canard
  • 45 g de morilles
  • 1 échalote
  • 15 cl de fond de veau (1 c à café rase de fond de veau + eau)
  • 5 cl de porto
  • 7 cl de crème fraîche liquide entière ou légère
  • Sel, Poivre
  • Persil (présentation)

La veille au soir ou le matin pour le soir : Faites tremper les morilles dans un peu d’eau pour les faire gonfler. Cuisson du magret : Faites chauffer une poêle (sans matière grasse). Placez le magret de canard côté peau et laissez cuire à feu doux pendant environ 20 minutes en prélevant le gras qui va fondre. Retournez le magret et laissez cuire 6 minutes à feu moyen pour une viande « rosée ». Salez et poivrez légèrement. Conservez le magret dans une feuille d’aluminium le temps de préparer la sauce. Vous pouvez aussi le glisser au four à 60° C. Préparez la sauce : Dans la même poêle, ajoutez l’échalote émincée. Ajoutez les morilles égouttées. Mouillez avec le porto, le fond de veau et éventuellement un peu de jus de macération des morilles. Laissez cuire à feu moyen pendant 5 minutes. La sauce doit réduire un peu. En fin de cuisson, délayez avec la crème fraîche liquide pendant 1 minute. Coupez le magret en tranche et nappez avec la sauce aux morilles. Parsemez de persil ciselé. Servez avec un écrasé de pommes de terre, un gratin de pommes, des pâtes fraîches. Pour ma part, j’ai opté pour une purée de pommes et panais.

A l’année prochaine !
La Famille Clément.

Newsletter d’automne 2020

Bilan de nos vendanges

Commencée le 22 août dans nos parcelles les plus hâtives, la vendange la plus précoce de l’histoire de la Champagne a été splendide !
2020 complète une trilogie exceptionnelle : comme en 2018 et en 2019, les conditions météorologiques ont offert une récolte de très grande qualité, première des conditions pour élaborer un grand champagne.

Le début de l’année a été particulièrement humide. Chaleur et sécheresse se sont installées dès la mi-mars et la vigne a débourré (renaissance du repos hivernal) avec 16 jours d’avance sur la moyenne décennale ! En raison de la sécheresse, les grappes ont été d’un poids inférieur à la moyenne mais dans un excellent état sanitaire. Les moûts sont équilibrés, fruités, présentent une belle fraîcheur et une grande expression aromatique. Compte tenu du rendement maximum limité par l’interprofession à 8 000 kg/ha, la récolte a été effectuée un peu plus rapidement que d’habitude.

Enfin, nous allons disposer dans quelques années d’assemblages et de millésimes exceptionnels, pour pouvoir célébrer l’événement que le monde entier attend : la fin de la pandémie la Covid 19 !!


Actu vin : le « soutirage »

En ce moment, les fermentations malolactique sont en train de s’achever, avant que nous entamions le soutirage. Celui-ci consiste à transférer le vin d’une cuvé à l’autre pour éliminer les particules qui ont sédimenté et qu’on appelle les « lies ».

Phases de soutirage :

A : Avant soutirage
B : Après soutirage
1 : Moût ou vin clair
2 : Bourbes ou lies fines
3 : Bourbes ou lies épaisses

Newsletter d’été 2020

> NOUS SOMMES CERTIFIÉS ! <

Nous les attendions avec impatience, nos certifications « H.V.E. » (Haute Valeur Environnementale) et « Viticulture Durable en Champagne » nous ont été attribuées ! Elles viennent donner du sens à des pratiques que nous avions déjà, et nous encouragent à aller plus loin.

logos-hve-et-vdc

Les pratiques les plus significatives que nous appliquons consistent à :

  • enherber une partie de nos parcelles qui s’y prêtent (faible dévers par exemple)
  • employer la méthode de la confusion sexuelle pour éviter le recours à un l’insecticide
  • travailler le sol (charrutage, intercep) d’une partie de nos parcelle pour éviter les herbicides
  • conserver au maximum les arbres & végétation sauvage des talus aux abords de nos vignes.

.

> L’APPELLATION C’EST QUOI ? <

Les Rendements de la vigne champenoise

Le rendement annuel varie en Champagne, comme dans les autres régions viticoles du globe, en fonction de l’âge, de la santé et de l’alimentation de la vigne, de l’activité des parasites et des circonstances atmosphériques. Chez nous, le rendement s’exprime en kg/ha, contrairement aux autres vignobles ou il s’exprime en hl/ha. Le rendement moyen en champagne est de 10400 kg/ha.

Les décisions vendanges c’est quoi ?

Comme tous les ans à Epernay, et à environ un mois des vendanges, l’Union des Maisons de Champagne (U.M.C.) et le Syndicat Général des Vignerons (S.G.V.) abordent le sujet du rendement en champagne, c’est à dire le nombre de kilos de raisins à couper au maximum. De cette confrontation de points de vue, apparaît une décision commune.

A quoi ça sert ?

Du volume de kilos de raisins coupés découle un nombre de bouteilles, produites sur l’ensemble de l’appellation Champagne. Le fait de fixer une limitation/un quota de raisins à cueillir vise à répondre aux mieux à la demande des consommateurs.

libre de droits.jpg

2020, une année compliquée & inédite

Ces dernières années, le rendement autorisé, encore appelé « appellation », tournait autour de 10 500 kg à l’hectare, soit une production de 300 millions de bouteilles dans le monde. Dans ce contexte de crise sanitaire, et avec des chiffres de vente de champagne à la baisse, le négoce et le vignoble ne sont pas parvenus cette année à s’entendre mercredi dernier. En effet deux visions s’opposent :

  • Le négoce propose 7000 kg de raisins coupés à l’hectare pour limiter leur coût d’achat de raisins.
  • Le vignoble (vignerons) souhaite des rendements plus élevés (8000 kg) pour atténuer leur baisse de revenus liée à la crise sanitaire.

Ce retard de décision est inédit et marque une rupture entre les acteurs de la filière. Cette décision a été reportée au 18 août, à la veille des vendanges pour certains secteurs de l’A.O.C. Si le Syndicat général des vignerons et l’Union des maisons de champagne ne parviennent pas à un accord, la décision sera prise par l’organisme gestionnaire de l’appellation d’origine contrôlée (I.N.A.O.).
.

> QUESTION VIN <

Pourquoi les bouteilles de vin font-elles 75 cl ?

Ne serait-il pas plus facile d’aller jusqu’à 1 litre ? Cependant, le volume n’a jamais changé, peu importe les formes de ces bouteilles.

Des théories fantaisistes

La standardisation de la bouteille de vin remonte au XIXe siècle. Depuis, de nombreuses théories des plus fantaisistes circulent afin d’expliquer cette contenance. Ainsi, les bouteilles de vin feraient 75 centilitres car cela permettrait une meilleure conservation du vin. FAUX ! La vraie raison derrière cette mesure de 0,75 litre est purement pratique, et surtout historique.

Les bouteilles de vin font 75 cl pour les échanges commerciaux

Au XIXe siècle, l’Angleterre était l’un des principaux importateurs des vins français. Nos voisins n’utilisant pas les mêmes unités de mesure que nous, les viticulteurs français devaient livrer leur vin en barriques calculées en fonction de l’unité anglaise : le gallon impérial (1 gallon valait exactement 4,54609 litres).

bouteille-75cl-barrique-225l-gallon-imprial-50

À cette époque, il fallait penser à une conversion simple afin de faciliter les échanges commerciaux. Les producteurs français exportaient alors leur vin en barriques de 225 litres, équivalent de 50 gallons. Ce contenu correspond à 300 bouteilles de 0,75 litre. Aujourd’hui encore, cette mesure est devenue courante. Le vin se vend en lot de 6 ou 12 bouteilles (1 gallon= 6 bouteilles de 75 centilitres).

Newsletter de fin d’hiver 2020

ACTU VIGNE

Après la taille d’hiver, la première intervention sur la vigne est le liage, ou lierie. Le geste consiste à attacher le sarment de vigne sur le fil de fer, au moyen d’un lien. Le lien permet d’éviter au sarment d’être trop soumis au vent, et permet également d’orienter la pousse dans le sens que l’on souhaite. La lierie s’adapte aux 4 types de taille en Champagne et intervient à la fin de l’hiver

tailles chempenoises

.

EVÉNEMENTS LOCAUX

.

NOUVELLE CUVÉE

Nous sommes heureux de vous présenter une toute nouvelle cuvée, nommée comme le nom d’une parcelle de vigne que nous cultivons : « Beauregard » . Elle reflète parfaitement le terroir local car elle est réalisée à partir de  100% Meunier, cépage majoritaire et emblématique en Vallée de la Marne. La particularité de ce champagne réside dans le fait qu’il soit élevé en fût de chêne, lui donnant ce subtile arôme boisé, en plus du fruité et de la fraîcheur du Meunier.

.

ACCORD METS & CHAMPAGNE

En ce début d’année, nous vous rappelons un grand classique des associations gustatives pour vos instants gourmands : les huîtres au champagne, mais pas avec n’importe lequel ! Notre chardonnay millésimé sera idéal avec les huîtres pour sa finesse et sa fraîcheur. Faites-vous expédier un carton pour tester, vous verrez

Pour rappel, la saison pour manger les huîtres est  d’octobre / novembre, à février / mars.
Fiche technique & tarif : http://ow.ly/kjMs50xj6T7

Newsletter d’automne 2019

VENDANGES

Le climat chaud et ensoleillé des mois d’août / septembre combiné à des nuits fraîches à l’approche des vendanges, a permis à la vigne de connaître une maturation exceptionnelle, offrant des moûts dont l’équilibre entre acidité et taux de sucre ainsi que la concentration aromatique sont de bon augure pour nos futures cuvées ! Précisons également que la Champagne a connu son année la plus chaude jamais vécue avec 42,9°C enregistrés le 25 juillet.

Découvrez quelques séquences de nos vendanges en vidéo :

 

NOUVELLE CUVÉE !

Cet automne, sur nos salons, venez déguster en avant-première notre nouvelle cuvée ! Un 100% meunier Millésimé élevé en fût de chêne, cépage emblématique de notre belle vallée. Il ne sera pas commercialisé avant le printemps prochain.

IMG_2780

 

 

La véraison

> ACTU VIGNE <
Une belle photo de « véraison » sur le cépage Meunier, avant la récolte du mois prochain.

La véraison correspond au le moment de l’année où le grain de raisin grossit et passe du vert au violet pour les raisins noirs. Les baies jusqu’alors dures, se ramollissent à ce stade. Le processus dure environ 15 jours pour que toutes les baies soient vérées. La véraison de chaque baie est rapide (quelques jours) mais toutes les baies ne vèrent pas simultanément. Le stade de « véraison » est considéré comme atteint lorsque 50 % des baies sont vérées. Ce changement d’aspect correspond à une brusque accumulation de sucre dans les baies.

Nous espérons que nos clients ont passé de bonnes vacances avant la rentrée ! Quant à nous, nous préparons le moment le plus attendu de l’année : les vendanges.

La Famille Clément.

 

Newsletter de printemps 2019

LES PLEURS DE LA VIGNE

Avec l’arrivée du printemps, le temps devient de plus en plus clément (sans mauvais jeu de mot !!). Les travaux de la taille s’achèvent, il est temps pour les bourgeons de gonfler et pour la vigne, de pleurer…

On dit que la vigne « pleure » car des gouttes se forment aux extrémités des baguettes. Ces gouttes sont en réalité de la sève, qui remonte à l’approche des beaux jours.
C’est le premier signe visible indiquant le passage d’une vie passive à une vie active. Durant l’hiver, les vignes sont taillées et les plaies laissées par le vigneron lors de la taille, ne sont pas cicatrisées.Afin de comprendre au mieux le fonctionnement de la vigne, on peut comparer celle-ci à un thermomètre.

En effet, à l’automne quand les températures baissent, la sève descend dans le cep (tronc) puis dans les racines. A l’inverse, au printemps avec la hausse des températures la sève remonte. Comme nous l’avons indiqué précédemment, les pleurs de la vigne indiquent le passage au cycle actif de la vigne. Durant ce processus, où la vigne pleure, chaque pied peut perdre entre 0.5 et 4 litres de sève. Cette perte variera en fonction du cépage mais également, en fonction du nombre de plaies effectuées lors de la taille.

ÉVÉNEMENTS

  • Du 29 mars au 7 avril : FOIREXPO à Orléans, notre grand rendez-vous avec Orléans et la région Centre : Nous apporterons avec nous notre cuvée élevée sous bois à découvrir en avant première. Sa commercialisation étant prévu pour le printemps 2020.téléchargement
    .
  • Samedi 20 avril de 8 h à 16 h : Marché de Pâques au Potager de l’épinay  à 78125 ORCEMONT (entre Ablis et Rambouillet) Tél.: 06.07.86.07.42
  • Dimanche 19 mai: marché fermier à la ferme des hauts vergers à Nogent le Phaye (près de CHARTRES) de 10 h à 18 h . Tél.: 02.37.31.68.49
    siteon0-3ea54

COMMENT CONSERVER VOS BOUTEILLES ?

  • Bouteilles couchées :
    le bouchon en liège doit rester en contact avec le liquide afin de rester souple et efficace.
  • A l’abri de la lumière :
    Le Champagne est très sensible aux rayons lumineux (UV). En plein éclairage, les arômes du Champagne se détériorent, un « goût de lumière » apparaît. Il provoque une altération définitive du vin. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il est contenu dans une bouteille transparente qui n’a pas le pouvoir filtrant d’une bouteille verte classique. Soyez vigilants avec la cuvée Blanc de blancs millésimée et la cuvée Rosé : conservez vos bouteilles dans leur carton d’origine, à la cave ou dans un lieu frais avec peu de variation de température. Elles sont ainsi protégées et peuvent être «oubliées» jusqu’à dégustation.