Actualités de février

Un Blanc de Noirs, c’est quoi ?

A peu près tout le monde connaît l’appellation « Blanc de Blancs » pour désigner une cuvée 100% chardonnay (cépage à peau et à chair blanche). Par contre, le Blanc de Noirs est moins connu et correspond aux cuvées issues de cépages à peau noire et à chair blanche (Meunier ou Pinot Noir). Ces deux cépages peuvent être assemblés, comme dans notre cuvée Vieille vigne ou vinifiés séparément comme dans notre cuvée Regards 100% Meunier. Contrairement à la finesse des Blancs de Blancs, les Blancs de Noirs peuvent être intenses, complexes, fruités et structurés.

La taille hivernale

L’hiver, la vigne est dans un repos relatif. Sa vie est latente, et c’est à cette période que l’on taille les bois fructifères de l’année passée, qui seront remplacés par de nouveaux au printemps prochain. Ci-dessous, Fabien taille la vigne située juste devant l’exploitation : On voit bien la posture difficile du corps, qui toute la journée se baisse et se redresse pour effectuer des geste précis et ancestraux. Ces gestes s’adaptent à chaque pied de vigne, car pas un ne se ressemble !

VINIFICATION : la Maturation sur Lies

Quand on parle de vieillissement du champagne, ça n’est pas une mince affaire … Explications.
Les « lies » ce sont les levures qui se sont multipliées dans la bouteille et forment un dépôt. Après la prise de mousse, les levures meurent progressivement et s’autolysent : leurs cellules se dégrade et libère des molécules qui vont interagir avec le vin, qui va subir de lentes transformations (plusieurs semaines).

Sur cette bouteille que Fabien nous montre, on voit clairement le dépôt de sédiments résultant du processus de la prise de mousse. Il va être totalement éliminé par l’étape du dégorgement par lequel ce dépôt est figé dans la glace et expulsé, après être descendu dans le goulot via l’étape du remuage.

Fabien au remplissage du gyropalette, « cage » où les bouteilles sont tournées d’1/4 de tour automatiquement & quotidiennement.

Il doit s’écouler au moins 15 mois entre le tirage et l’expédition, dont 12 obligatoirement sur lies. Le délai est de 3 ans pour les millésimes. Ce délai légal, important par rapport aux autres vins effervescents, est en réalité quasiment toujours plus long en Champagne : en moyenne de 2 à 3 ans pour les cuvées non millésimées et entre 4 et 10 ans pour la plupart des millésimes (8 ans pour nos cuvées Vieille Vigne & Spéciale)

D’un point de vue réglementaire, les vins de Champagne sont les seuls à connaître une aussi longue maturation. La réglementation européenne n’impose qu’un délai minimum de 90 jours pour les vins effervescents.

L’étape de la maturation sur lies est importante car elle apporte ainsi des arômes spécifiques au Champagne et permet l’épanouissement progressif des arômes de maturité, dits tertiaires (voir carte des arômes ci-dessus).

Nous espérons que le vieillissement du Champagne a moins de secrets pour vous, avec la lecture de cet article !

Newsletter d’automne 2020

Bilan de nos vendanges

Commencée le 22 août dans nos parcelles les plus hâtives, la vendange la plus précoce de l’histoire de la Champagne a été splendide !
2020 complète une trilogie exceptionnelle : comme en 2018 et en 2019, les conditions météorologiques ont offert une récolte de très grande qualité, première des conditions pour élaborer un grand champagne.

Le début de l’année a été particulièrement humide. Chaleur et sécheresse se sont installées dès la mi-mars et la vigne a débourré (renaissance du repos hivernal) avec 16 jours d’avance sur la moyenne décennale ! En raison de la sécheresse, les grappes ont été d’un poids inférieur à la moyenne mais dans un excellent état sanitaire. Les moûts sont équilibrés, fruités, présentent une belle fraîcheur et une grande expression aromatique. Compte tenu du rendement maximum limité par l’interprofession à 8 000 kg/ha, la récolte a été effectuée un peu plus rapidement que d’habitude.

Enfin, nous allons disposer dans quelques années d’assemblages et de millésimes exceptionnels, pour pouvoir célébrer l’événement que le monde entier attend : la fin de la pandémie la Covid 19 !!


Actu vin : le « soutirage »

En ce moment, les fermentations malolactique sont en train de s’achever, avant que nous entamions le soutirage. Celui-ci consiste à transférer le vin d’une cuvé à l’autre pour éliminer les particules qui ont sédimenté et qu’on appelle les « lies ».

Phases de soutirage :

A : Avant soutirage
B : Après soutirage
1 : Moût ou vin clair
2 : Bourbes ou lies fines
3 : Bourbes ou lies épaisses

Champagne : Le vieillissement en cave

Les appellations

On parle traditionnellement de vieillissement « sur lattes », les lattes étant ces baguettes de bois plates servant à caler les bouteilles montées en tas dans la cave. Mais les bouteilles se stockent majoritairement aujourd’hui dans des palettes, pour des raisons pratiques. Cette étape de fabrication du Champagne se nomme également « la maturation sur Lies ». Un nom pas si barbare car les lies sont constituées essentiellement par les levures qui se sont multipliées dans la bouteille et forment un dépôt. À l’issue de la prise de mousse, les levures meurent progressivement et s’autolysent : leur contenu cellulaire se dégrade et libère des molécules qui vont interagir avec celles du vin et lui apporter de la complexité.

Le processus, un double processus chimique

La maturation sur lies conjugue deux phénomènes : l’autolyse des levures et l’oxydation lente provenant du bouchage. En Champagne, ils se combinent idéalement compte tenu de la structure fine et délicate des vins. Cette étape cruciale de l’élaboration apporte ainsi des arômes spécifiques aux Champagnes et permet l’épanouissement progressif des arômes de maturité et de plénitude, dits tertiaires.

Le Champagne doit s’épanouir minimum 15 mois dans la cave de son élaborateur selon la réglementation en vigueur (trois années pour les vins millésimés et beaucoup plus pour les cuvées spéciales). Car le temps fait évoluer et permet d’enrichir les arômes du Champagne.

Carte_Des_Aromes_FR.jpg

Les champagnes que nous commercialisons n’ont pas moins de 3 ans, même les non millésimés :

Réserve, Prestige & Rosé : 3 ans
Blanc de Blancs, Vieille vigne et Spéciale : 7 ans.

A bientôt pour un prochain sujet !